Anciens 1960 - 1970

Jean-Claude RIOU 1961
 00000Originaire de Quimper, j’ai fréquenté l’école St Corentin puis le Likès (de 1953 à 1961), établissements scolaires tenus par les Frères des écoles chrétiennes. Je précise que l’un de mes camarades de classe, en 1959 (1ère Moderne), était J.P HASCOET, membre de votre AEL. A la suite de mes études supérieures, j’ai intégré la fonction publique. Après avoir passé 35 ans au service de l’Etat (éducation nationale, service militaire, service de la répression des fraudes et du contrôle de la qualité (rattaché au ministère de l’agriculture) et direction de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF, dépendant du ministère des finances), je fis valoir mes droits à la retraite en octobre 2002. J’ai quitté l’administration avec le grade de directeur départemental. Pendant mes 12 dernières années, j’ai occupé un poste d’adjoint de chef de bureau à l’administration centrale de la DGCCRF, à Paris. En 2005, j’ai participé à un concours autobiographique organisé par le Comité pour l’histoire économique de la France. Il était demandé aux retraités de la DGCCRF de relater leur carrière professionnelle. Dans le manuscrit que j’ai transmis à ce Comité figurent divers chapitres notamment ceux relatifs à mon enfance, mes études secondaires au Likès et les diverses retrouvailles avec d’anciens élèves du Likès Ce document, malheureusement pour moi, n’a pas été retenu par le jury. Je me permets cependant de vous en transmettre quelques extraits, persuadé que je suis, d’intéresser certains membres de votre association. Si par hasard vous souhaitez recevoir l’ensemble du manuscrit, je peux vous le transmettre par E-mail ou le graver sur un CD-Rom que je vous expédierai (à quelle adresse ?). NB-Le sous-directeur de l’administration centrale dont je fais état dans mon préambule était, aussi bien que son père, un ancien élève du Likès. Pour des raisons relatives à la profession de son père, il n’a cependant fréquenté, comme ses deux frères, qu’une seule année l’établissement. Elève de 4ème classique en 1959, il se souvient comme moi de Frère Gabriel. Son plus jeune frère était en sixième classique et son aîné en troisième classique et moderne (sources : les palmarès que j’ai conservés). Bien cordialement.
Yvon CLERIS 1962 Yvon.cleris@wanadoo.fr
 00000Yvon CLERIS, Directeur du CNAM pour le Morbihan nous annonce l’installation prochaine du CNAM à Quimper.
Alain LE BOULICAUT 1963
 00000Alain LE BOULICAUT, Professeur d’Education Physique et Sportive est décédé en juillet dernier après avoir lutté pendant 5 ans contre la maladie. Toutes nos condoléances à la famille.
Roland BOURGLAN 1967
 00000Roland BOURGLAN, marié, 4 enfants et 7 petits enfants, est Président de la Fédération Nationale des Unions Régionales d’Organismes de Formation. Breton et Quimpérois de cœur, il reste très attaché aux souvenirs de Likès malgré quelques distances culturelles, et sans doute géographiques, car il demeure à Aubagne.
Alain MILLET 1968
 00000Alain MILLET a retrouvé avec plaisir ses coéquipier champions de France en 1966 (cf. par ailleurs).
Albert BOLZER 1970
 00000En 1970, deux mois avant le bac F1 que je préparais, Pierre Penlae directeur du personnel de la SMD Société Métallurgique de Douarnenez et ancien président de I’ A.E.L m’a sollicité pour un emploi dans cette entreprise. Au grand désarroi de mon père je quitte donc LE LIKES pour rejoindre la vie active ... sans diplôme ! Je commence comme ajusteur - outilleur puis metteur au point sur des lignes de production. Après quelques années d’activité je deviens chef d’atelier. De 1987 à 2003 je participe au développement des nouvelles productions, à la mise en place de la GPAO, etc. Depuis bientôt 2 ans j’ai rejoint une des sociétés espagnoles du groupe MASSILLY à proximité de LOGRONO dans le nord de l’Espagne . Je suis chargé du développement industriel d’un secteur de cette entreprise spécialisée dans l’emballage métallique. J’ai dû me remettre en question et apprendre rapidement une nouvelle langue, à 53 ans c’est possible !!!! Je vis une expérience professionnelle et humaine exceptionnelle, au bout de 2 ans la satisfaction perçue est à la mesure de la difficulté de se remettre en question . Amical bonjour aux anciens élèves et à tous mes amis de l’A.E.L.